La dynastie Agnelli au volant de l’automobile italienne

Partager l'actualité :

17 août 2016 La dynastie Agnelli au volant de l’automobile italienne #MotorVillage

Cofondé en 1899 par Giovanni Agnelli, le Groupe Fiat n’a cessé d’être dirigé depuis par ses descendants, de manière plus ou moins directe. L’exposition Défi et Elégance, qu’il incarne à la perfection, est l’occasion de revenir sur son parcours hors du commun.

La naissance d’une famille
D’abord nommé en 1902 directeur général, Giovanni Agnelli alias « il Senatore » prend entièrement le contrôle du Groupe en 1905, qu’il dirigera jusqu’à son décès quarante ans plus tard. Sous sa gouvernance, le Groupe connaît une période faste : plusieurs usines voient le jour à Turin et surtout la mythique Fiat 500 Topolino !

La succession
Le petit-fils de Giovanni, dit « L’Avvoccato », est désigné pour prendre sa succession dès 1935. D’autres membres de la famille viennent rapidement compléter l’arbre généalogique Agnelli au sein du groupe : son frère, Umberto Agnelli, est ainsi nommé directeur général, poste qu’il occupera jusqu’à ce qu’il ne passe la main à Cesare Romiti en 1980.

L’Avvocato prend sa retraite à l’âge de 76 ans pour être remplacé par Cesare Romiti, déjà patron opérationnel depuis 1978 et qui restera à la tête du Groupe pendant 20 ans, sous l’œil de la famille. Il est alors témoin de l’absorption des marques Lancia en 1978 et Alfa Romeo en 1985.

Les années 2000
A la mort de son grand-père et de son grand-oncle John Elkann, âgé de moins de trente ans, devient le successeur officiel de l’Avvocato. Il est d’abord nommé vice-président du conseil d’administration de Fiat, sous la direction du président Luca Di Montezemolo.

Son frère cadet, Lapo Elkann, intègre lui aussi l’entreprise familiale comme responsable du marketing et travaille avec succès à la renaissance de la Fiat 500, pendant que son frère renoue avec les bénéfices.

En 2010 John Elkann est propulsé plus vite que prévu sur le devant de la scène et devient Président du Groupe A ce jour, il dirige le Groupe Fiat Chrysler Automobiles. Un changement de nom né du rachat du géant américain Chrysler.

 

Haut de page

Pour une expérience optimale, nous vous invitons à écouter la playlist diffusée en direct du MotorVillage.

Allumer la radio