Biscione, Quadrifoglio : percez le mystère des icônes Alfa Romeo

Partager l'actualité :

26 mai 2016 Biscione, Quadrifoglio : percez le mystère des icônes Alfa Romeo #Design #Sport

Si la sortie de chaque nouveau modèle Alfa Romeo est un événement, son logo, symbole de sportivité pour les passionnés, a traversé les âges en évoluant discrètement. Et pourtant, chacune des modifications illustre à la perfection les jalons de l’histoire du constructeur. Retour sur un parcours qui a marqué l’histoire automobile.

1900 – Les premiers pas

Contre tout attente, c’est à Naples et non à Milan qu’Alfa Romeo voit le jour, sous le nom de « Società Italiana Automobili Darracq ».

Transférée en Lombardie pour des raisons économiques, la société s’installera aux côtés de l’Exposition Universelle de 1906, et sera rapidement reprise par des investisseurs milanais qui lui donneront le nom d’ « Anonima Lombarda Fabbrica Automobili » : A.L.F.A est née. Un nom qui fait écho à la première lettre de l’alphabet grec : le début d’une nouvelle aventure industrielle.

Nouveau nom… et premier logo : pensé par Giuseppe Merosi, il réunit deux symboles :
– le serpent « Il Biscione », symbole de puissance et d’éternité, et emblème de la famille des Visconti qui dirigea Milan pendant plusieurs siècles
– la Croix de Milan, symbole de puissance, emblème de la ville et référence à la Croisade de 1095, qui partit de Milan et permit la prise de Jérusalem.

1915 – Le virage Romeo

C’est en 1915 qu’Alfa recrute celui qui fera d’elle une marque automobile iconique. Nicola Romeo prend le contrôle de l’entreprise. Pragmatique et fin analyste, c’est lui qui le premier ouvrira Alfa aux marchés étrangers, permettant d’assurer la pérennité de la société, même en période de récession.

Il lui donnera aussi son nom : Alfa devient « Alfa Romeo » à partir de 1918, un nom qui apparaîtra sur les véhicules dès 1920.

1925 – Le temps des victoires

La seconde moitié des années 20 sera marquée par les premières grandes victoires d’Alfa Romeo en course. Ascari, Campari, Ferrari, les grands pilotes se succèdent au volant des bolides de la marque.

En 1923, le célèbre « quadrifoglio verde » voit le jour et devient le symbole des activités sportives de la marque, en course comme sur route. Il reste aujourd’hui une icône de sportivité pour les passionnés du monde entier.

La même année, Vittorio Jano est embauché pour concevoir la P2, le véhicule de course qui offrira à Gastone Brilli-Peri la victoire au premier championnat du monde en 1925. Des lauriers célébrant cette victoire seront ajoutés autour du logo.

1950 – L’Alfa contemporaine

Les années 50 voient naître Alfa Romeo telle que nous la connaissons. La monarchie italienne disparaît et avec elle les nœuds de la famille royale de Savoie qui ornaient le logo. Vingt ans plus tard, c’est l’usine de Pomigliano d’Arco qui est choisie pour produire l’Alfasud. La mention « Milano » est alors retirée du logo.

Sous cette version contemporaine, la marque renaitra sous le crayon de Bertone, avec l’Alfa Romeo 90. Une légende qui se prolonge jusqu’aux années 2000, qu’elle soit sportive avec l’Alfa Romeo 8C Competizione, élégante avec Giuletta, ou pleine de caractère avec Giulia.

Haut de page