Drive Me Lady : hommage aux femmes pilotes

Partager l'actualité :

1 février 2016 Drive Me Lady : hommage aux femmes pilotes #Sport

Si elle est connue pour être un milieu très masculin, l’automobile a pourtant été régulièrement façonnée par des mains féminines.
A l’occasion de l’exposition Drive Me Lady, MotorVillage rend hommage aux femmes passionnées par l’automobile, qu’elles soient conceptrices, pilotes ou clientes.
C’est aux secondes que nous nous intéresserons aujourd’hui, au travers de trois portraits. Louise Aitken-Walker, Maria de Filippis et Michèle Mouton : pleins phares sur trois pilotes audacieuses qui ont écrit chacune une page de l’histoire du groupe FCA.

Louise Aitken-Walker – Alfa Romeo
Inscrite sans le savoir par ses frères à une course à seulement 19 ans, Louise Aitken-Walker démarre sa carrière de pilote dès 1979.
S’en suit l’un des plus beaux parcours du sport automobile féminin, long de 14 années au cours desquelles Louise deviendra la première britannique à remporter un rallye national, puis n’hésitera pas à reprendre le volant après un terrible accident au Portugal. Sa détermination fera d’elle la première pilote britannique à remporter le titre mondial FIA Ladies World Rally Champion.
Pilote pour Alfa Romeo dès le début de sa carrière, Louise remporte notamment la Coupe des Dames au Rallye de Monte-Carlo au volant d’une Alfa Romeo Alfasud TI en 1983.

Maria Teresa de Filippis – Maserati
« Je suis heureuse d’avoir passé mes plus belles années en course » avait un jour confié Maria de Filippis. Et il s’agissait sans aucun doute de passion pour celle qui fut la première femme à prendre le départ d’un Grand Prix de Formule 1.
Une passion et un perfectionnisme qui la poussent à s’unir très tôt avec la marque au trident. Au volant de la Maserati 250F, Maria Teresa prendra le départ du Grand Prix de Belgique qu’elle finira à la 10e place en 1958, puis ceux des Grands Prix d’Italie et du Portugal la même année.
Décédée le 9 janvier dernier à 89 ans, Maria de Filippis a reçu de la part du monde automobile un hommage à la hauteur de la grande Dame qu’elle était.

Michèle Mouton – Fiat Abarth
Peu de pilotes peuvent se vanter d’avoir un surnom aussi évocateur que celui de « beau volcan noir ». Et pour cause : avec 4 victoires mondiales et 4 européennes, Michèle Mouton a marqué de son élégante empreinte le monde du rallye.
Au volant de la mythique Fiat Abarth 131, Michèle remporte le Tour de France automobile avec Françoise Conconi en Championnat de France et le championnat d’Europe des rallyes dès 1978. L’année suivante, le duo frôle le doublé, avec un titre de vice-champion de France des rallyes. Elles prendront quelques années plus tard ensemble les commandes de la Lancia Stratos.
Aujourd’hui plus éloignée des circuits, Michèle continue d’écrire l’histoire des femmes dans le sport automobile, en tant que Présidente de la Women and Motor Sport Commission (WMC) de la FIA.

Haut de page